Retour à la liste des actualités

Dernière ligne droite pour Arnaud et son équipe

La Mie Câline – Artisans Artipôle

Communiqué de presse du 27/08/2020, 

• C’est la rentrée pour Arnaud Boissières et son équipe
• Moins de 75 jours avant le départ du Vendée Globe
• Au programme : technique et sorties partenaires

L’été a été sérieux et productif pour Arnaud Boissières et son équipe. À peine arrivé de la  Vendée Arctique Les Sables d’Olonne, mi-juin, Arnaud est vite remonté à bord pour poursuivre l’optimisation mais aussi pour faire découvrir La Mie Câline – Artisans Artipôle aux partenaires. « Ce sont des moments privilégiés. C’est important que les gens puissent embarquer pour comprendre ce que l’on vit à bord de ces machines » explique le skipper, toujours aussi généreux lorsqu’il s’agit de partager sa passion. Aujourd’hui, mardi, le bateau a été sorti de l’eau une dernière fois avant le départ pour permettre une expertise de la coque et inspecter les « œuvres vives », ces parties immergées de la coque.

Grand Voile et communication

À 75 jours du départ, le planning est calculé au millimètre et laisse peu de place à l’improvisation. L’équipe doit en effet procéder aux ultimes réglages avec l’installation dans les prochaines semaines d’une nouvelle Grand-Voile. Les Relations Partenaires ainsi que la communication font aussi partie des impératifs avant le départ. Ce week-end, La Mie Câline – Artisans Artipôle prendra la mer accompagné d’un cameraman et d’un photographe pour réaliser une banque image complète à fournir à l’organisation.

Interview

Arnaud Boissières : « Les 75 jours qui restent avant le départ seront intensifs. Il y a une partie technique de préparation du bateau ainsi que des incentives avec plusieurs sorties partenaires. Ce sont des moments privilégiés. C’est important que les gens puissent embarquer pour comprendre ce que l’on vit à bord de ces machines. En matière de préparation, nous allons bientôt recevoir une nouvelle grand-voile mais le bateau est prêt. La Vendée Arctique m’a apporté beaucoup de sérénité. C’est un gros plus de pouvoir y participer car je sais que le bateau est prêt pour le tour du monde. Je vais maintenant me concentrer pour ne rien oublier. Je suis impatient, c’est un sacré privilège. »

 

Haut
de page