Retour à la liste des actualités

Arnaud, président du jury du bateau de l’année de Voile Magazine

La Mie Câline – Artisans Artipôle

Le 24 septembre,

Voile Magazine - magazine de référence de la voile en France – a demandé à Arnaud Boissières de devenir président du jury du voilier de l’année, les 5 et 6 octobre à La Rochelle. A quelques semaines du départ du Vendée Globe, le skipper de La Mie Câline – Artisans Artipôle va donc embarquer à bord d’une dizaine d’unités tout juste sorties des chantiers pour déterminer laquelle sera sacré "voilier de l'année". Dans ce panel de voiliers, il y aura aussi bien des petits catas de plage que des voiliers destinés au grand voyage à l’image du Boréal 47.3 ou du Dufour 530, presque aussi grand que le 60’ IMOCA à bord duquel Arnaud prendra le départ du Vendée Globe. « Je suis ravi de présider ce jury qui est devenu une référence au fil du temps. C’est l’occasion de découvrir de nouveaux bateaux. J’en connais certains, qui me font déjà rêver, et je suis impatient d’en découvrir de nouveaux. C’est aussi une belle bouffée d’oxygène à quelques semaines du départ du Vendée Globe. Je suis impatient » explique Arnaud.
 
Pour Voile Magazine, cette édition du Voilier de l’Année est particulière puisque - crise sanitaire oblige - les lecteurs ne pourront pas participer. François-Xavier de Crécy, rédacteur en chef, a cependant tenu à ce que l’événement se maintienne : « Il n’a jamais été question d'y renoncer – ne serait-ce que pour faire honneur à la mémoire de l’ami Rubi (Bernard Rubinstein, ex rédacteur en chef, ndlr) qui nous a quittés le 13 juin dernier. Mieux, elle se fera sous l’autorité d’un président de jury incontestable et incontesté en la personne d’Arnaud Boissières, qui prend la suite de Christophe Auguin, Pierre Follenfant, Luc Gélusseau et tant d’autres - quelques semaines avant de prendre le départ de son quatrième Vendée Globe. Que le meilleur gagne ! »

Les bateaux en compétition :
•    Eazy boat (cata de plage)
•    Befoile (cata foiler)
•    Birdyfish (dériveur foiler)
•    ROG15 (voile-aviron)
•    Héron (voile-aviron)
•    Muscadet Brava
•    Dehler 30 OD
•    Oceanis 40.1
•    Bavaria C42
•    Boréal 47.4
•    Dufour 530

Un village Vendée Globe adapté aux normes sanitaires actuelles
Comme tous les événements sportifs ou culturels, le Vendée Globe doit s’adapter à la crise sanitaire. La SAEM Vendée, organisateur de l’événement, a déjà annoncé une série de mesures, tant pour le grand public que pour les skippers avec notamment une jauge de fréquentation. Le village reste gratuit mais il faudra s’inscrire au préalable grâce à une billetterie disponible en ligne prochainement. Côté sportif, toute l’équipe devra subir un certain nombre de tests tout au long des trois semaines du village. Arnaud, comme tous les autres skippers, devra quant à lui respecter une période de confinement dès le 1er novembre. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation dans les prochaines semaines.
 

Photo : Christophe Favreau / LA MIE CÂLINE - ARTISANS ARTIPÔLE

Haut
de page